L’examen du permis de chasser

Depuis le 1er janvier 2014, l'examen du permis de chasser se réalise en une seule séance composée d'un exercice pratique, puis en cas de réussite, de questions théoriques. 
L'examen dure 40 min et est noté sur 31 points.

Le candidat devra obtenir au minimum 25 points, et devra obligatoirement avoir répondu correctement à la question éliminatoire de la partie théorique et sans avoir eu aucun comportement dangereux durant la pratique.


Comment réviser ?

Deux supports peuvent être acquis auprès de votre Fédération : le manuel officiel du permis de chasser Ed. Hachette et son DVD. 
Vous pouvez également vous entrainer en ligne à l'épreuve théorique de examen sur www.reussite-permisdechasser.com.             

Épreuve pratique

Cette partie dure 20 min et comporte 4 exercices :


Exercice 1 (7 points dont 1 point pour le comportement général) :

Parcours d'obstacles avec un fusil chargé de cartouches à blanc et des simulations de tir
Le candidat est amené à franchir une clôture et/ou un fossé, arme en main, en respectant les règles de sécurité. Il doit également tirer ou s'abstenir de tirer lors du départ de plateaux d'argile propulsés de façon aléatoire soit sur une trajectoire ne présentant aucun danger, soit vers un véhicule, une haie, une maison, une silhouette humaine symbolisée par un mannequin.

Exercice 2 (1 point) :

 Épreuve de transport, démontage et rangement d'une arme de chasse (fusil à canon lisse ou semi-automatique) dans un véhicule.

Exercice 3 (7 points, dont 1 point pour le comportement général) :

Épreuve de tir sur plateaux d'argile avec cartouches à grenaille arme à canons basculants ou semi-automatique au choix du candidat. Six plateaux d'argile sont propulsés d'une fosse derrière laquelle le candidat est posté avec une arme à canons basculants ou semi-automatique.

L'un au moins d'entre ces plateaux est propulsé en direction d'une silhouette humaine pivotante se dressant face au candidat avant le tir.
 Un au moins d'entre ces plateaux est de couleur rouge et symbolise un spécimen d'espèce d'oiseau protégée dont le tir est interdit ou d'espèce dont la chasse n'est pas autorisée.

Le tir sur l'un des plateaux propulsés en direction de la silhouette humaine ou de couleur rouge est éliminatoire.

Exercice 4 (6 points, dont 1 point pour le comportement général) :

Épreuve de tir sur sanglier courant avec arme à canon rayé, mettant le candidat dans une simulation de posté en battue
Le candidat est placé dans la situation d'un chasseur posté en battue et doit connaître les différentes phases de l'organisation de ce type de chasse.

Il effectue ensuite un exercice de manipulation de la carabine comportant un démontage et un montage de la culasse et un chargement-déchargement de l'arme.

Il doit tirer à deux reprises sur une cible mobile symbolisant un sanglier quittant la traque, en respectant les règles de sécurité. La transgression d'une règle de sécurité est éliminatoire.

Épreuve théorique

Après avoir passé l'épreuve pratique, le candidat rentre en salle pour répondre à un QCM de 10 questions-vidéo.


La durée de l'épreuve est de 10 min et aborde 4 thèmes :
  • Thème 1 - La connaissance de la faune sauvage, de ses habitats et de leur gestion
  • 
Thème 2 - Les lois et règlements de chasse

  • Thème 3 - La connaissance des modes de chasse

  • Thème 4 - Les armes et la sécurité
Les questions éliminatoires concernent exclusivement l'emploi des armes et la sécurité.
L'examen est noté à raison d'un point par question ; une faute sur une question éliminatoire invalidant l'ensemble de l'épreuve.