Un cas de trichinellose humaine vient d’être déclaré sur le massif de Belledonne, tout proche de la Savoie. 6 personnes d’une famille de chasseurs ont été contaminées après avoir consommé le jambon d’un sanglier prélevé sur le massif. Rappelons que la trichine est un parasite qui se trouve notamment chez le sanglier, le porc et le cheval. Une infestation humaine par ces parasites provoque des douleurs musculaires, diarrhées, de la fièvre et une fatigue importante. Pour les formes les plus graves, des atteintes cardiaques peuvent se déclarer.

La consommation de viande de sanglier sous formes de salaisons, méchouis ou plancha comporte des risques d’infestation.

Un seul moyen de détruire ces parasites est la cuisson à cœur de la viande infectée, à 74° pendant au moins 5 mn.

La recherche des trichines est fortement conseillée dans le cadre de l’autoconsommation ou de partage de venaison surtout par les modes à risques énumérés plus haut, elle devient obligatoire dans le cadre de la vente de sanglier ou pour l’organisation de repas collectifs par une ACCA ou autre association.